TOUT EST DIT

TOUT EST DIT
ǝʇêʇ ɐן ɹns ǝɥɔɹɐɯ ǝɔuɐɹɟ ɐן ʇuǝɯɯoɔ ùO

lundi 15 septembre 2014

Regarder la télévision, c'est pour les «vieux»

Selon une étude américaine réalisée par un spécialiste des médias, le petit écran captive toujours les plus de 50 ans et beaucoup moins les plus jeunes...
Un combat de titans a débuté et vous êtes au beau milieu de l'arène.
Selon une étude menée par Michael Nathanson, spécialiste des médias de la Moffett Nathanson Research, entre la télévision et Internet, la guerre a débuté. Et ce sont les téléspectateurs qui en sont les arbitres.
Selon lui, la bonne vieille télévision est de plus en plus faite pour les vieux, alors que les jeunes n'ont d'yeux que pour Internet. Du moins aux Etats-Unis.
Il a en effet conclu que l'âge moyen des téléspectateurs, en 2013-2014 était de 44 ans. Soit un «vieillissement» de 6% par rapport à 2010. Pire: les show très grand public des networks US ont pris un sacré coup de vieux avec un âge médian fixé à 53,9 ans.
La Fox reste la plus «jeune» des grandes chaines avec un public moyen âgé de 48 ans. Et ne parlons même pas de CBS qui frôle l'age canonique de... 59 ans.

Regarder la télé où on veut, quand on veut

La faute aux grands groupes médiatiques qui, selon notre analyste, s'adressent de moins en moins aux plus jeunes en raison, notamment, de leur manque de flexibilité. Ainsi, Internet, avec les services de replay ou de vidéo à la demande, comme Netflix dont le patron prédit la disparition de la télé classique, permettent facilement de contrôler le moment et le lieu où il pourront regarder un programme.
Résultat: selon Michael Nathanson, les téléspectateurs américains vieillissent plus rapidement que la population elle-même. Et le sacro-saint audimat a chuté de 13% tous âges confondus aux Etats-Unis.