TOUT EST DIT

TOUT EST DIT
ǝʇêʇ ɐן ɹns ǝɥɔɹɐɯ ǝɔuɐɹɟ ɐן ʇuǝɯɯoɔ ùO

lundi 15 septembre 2014

Pétitions contre le projet de loi qui vise à brader les plages grecques

Signez la pétition contre le massacre du littoral grec !

La Grèce se prépare a massacrer son joyau : son littoral. Un texte de loi en prévisionpermettra de légaliser les lieux privés installés illégalement sur les côtes mais aussi de vendre les plages grecques à des compagnies privées qui auront toute latitude pour construire sur l'eau, y modifier l'environnement etc. Mis en pause avant les élections, le projet reprend de plus belle et des dizaines de plages de Grèce sont mises en vente.
Ce qui attend les plages grecques si le gouvernement vote le texte de loi. Par Vangelis Papavasiliou (5 mai 2014)
Ce qui attend les plages grecques si le gouvernement vote le texte de loi. Par Vangelis Papavasiliou (5 mai 2014)
Plusieurs pétitions ont été lancées pour faire connaitre les intentions du gouvernement avant les élections : si vous ne souhaitez ni payer pour accéder aux plages ni assister au massacre du littoral grec,  c'est le moment de vous faire entendre !
Une pétition a été lancée sur le site change.org. et une sur le site Avaaz.
La traduction du texte de la pétition sur Avaaz :

RÉVEILLEZ VOUS ! ILS BRADENT NOS PLAGES !

Cela semble aberrant mais cet été sera peut-être le dernier au cours duquel nous pourrons profiter librement des plages grecques! En ce moment le gouvernement prévoit un projet de loi criminel pour vendre nos plages à des compagnies privées. Si cette loi passe, nos enfants hériteront d'une Grèce aux plages bétonnées et dont chaque centimètre appartiendra à une entreprise et seuls ceux qui paieront y auront accès. Nous avons cependant une chance d'empêcher cette hérésie avant qu'il ne soit trop tard.
Les ministres de l'économie et du tourisme pensent que leur plan peut passer inaperçu mais un mouvement de contestation a déjà commencé à grandir. La dernière chose que veut le gouvernement avant les élections européennes c'est un tollé venant de milliers de citoyens. Si nous créons un tsunami de protestations nous pouvons arrêter le projet de loi avant qu'il n'arrive à l'assemblée et ainsi protéger la beauté du pays pour les prochaines générations. Signez la maintenant et diffusez la partout.
Le projet de loi ne légalise pas seulement les entreprises qui empiètent déjà illégalement sur les plages, mais autorise aussi les entreprises à recouvrir le moindre centimètre de plage publique de chaises longues en plastique et de parasols, à construire sur l'eau et à remblayer la mer.
Les plages de Grèce ont survécu des milliers d'années d'histoire et nos ancêtres ont combattu pour que nous puissions apprécier librement les trésors naturels du pays. A notre tour à présent d'unir nos voix afin de défendre notre héritage naturel pour les prochaines générations. Nous tous sommes la seule seule force qui peut faire cesser ce crime. Signez cette pétition maintenant et diffusez la autour de vous.
Traduit par S.W. pour okeanews.

Note de traduction : j'ai pris le temps traduire le texte de cette pétition car cette lutte me touche beaucoup. Les autres aussi, mais je ne supporte plus qu'on détruise tout en Grèce: son peuple, ses terres, sa mer... La mine d'or qui a causé une déforestation lamentable et l'empoisonnement de l'eau en Chalcidie, les armes chimiques syriennes qui seront jetées en mer méditerranée et j'en passe... et à présent ça ! 

Un avenir possible pour les plages grecques (par Jodi Graphics, adapté par Okeanews) :
Plage Privée