TOUT EST DIT

TOUT EST DIT
ǝʇêʇ ɐן ɹns ǝɥɔɹɐɯ ǝɔuɐɹɟ ɐן ʇuǝɯɯoɔ ùO

samedi 25 octobre 2014

Fracture au PS : Sony répond avec humour à Cambadélis

"PS ne veut pas dire PlayStation", a rappelé le premier secrétaire du Parti socialiste, entraînant une réponse pleine d'ironie de la célèbre console.
PlayStation a de la répartie. "J'aimerais dire une chose aux socialistes : PS, cela veut dire Parti socialiste... et pas PlayStation", a affirmé ce vendredi au Parisien Jean-Christophe Cambadélis, prenant la célèbre console de jeux vidéo de Sony comme contre-modèle du parti. 
Sony n'a pas tardé à répondre - avec humour - au premier secrétaire du PS, qui avait précisé qu'il ne s'agissait "pas de descendre le maximum de socialistes en moins de temps possible", une allusion aux jeux que commercialise la marque japonaise.


Dans un message publié sur son compte Twitter à l'intention de Jean-Christophe Cambadélis, PlayStation a ainsi affirmé que "jouer en équipe, rêver, voyager et... descendre quelques personnages. C'est ça, l'expérience PS !" Le tout accompagné d'une photo montrant l'entretien donné par l'homme politique au quotidien. Depuis sa publication, le message a déjà été retweeté 535 fois.
 

Les critiques d'Aubry

L'interview de Jean-Christophe Cambadélis fait suite aux nombreuses piques que s'envoient divers membres du PS, et notamment Martine Aubry à Manuel Valls. La sortie de la maire de Lille contre la politique de l'exécutif dimanche 19 octobre n'est pas passée inaperçue, relançant les divisions au sein de la majorité.