TOUT EST DIT

TOUT EST DIT
ǝʇêʇ ɐן ɹns ǝɥɔɹɐɯ ǝɔuɐɹɟ ɐן ʇuǝɯɯoɔ ùO

jeudi 28 août 2014

Des propos de bon sens

  Les politiques ont la manie de ne pas savoir se taire. Ce qui les conduit à tenir des propos où l’évidence le dispute à l’incompréhensible. M. Valls vient de succomber à ce travers. Son gouvernement, a-t-il expliqué, obéira à trois mots d’ordre, «  la cohérence, la cohésion et la clarté ». Ce n’est pas lui faire injure que d’estimer que c’est bien le moins qu’on puisse attendre même s’il aurait été plus novateur de revendiquer d’être confus, divisé et obscur. Un de ses ministres, Mme Lebranchu, a eu des paroles autrement plus fortes : un «  exécutif exécute, a-t-elle dit. Au Parlement, on parlemente ». Il est très dommage qu’elle se soit arrêtée là dans sa lecture si fine des institutions. Elle aurait pu également noter que l’Assemblée assemble et que le Conseil conseille.