TOUT EST DIT

TOUT EST DIT
ǝʇêʇ ɐן ɹns ǝɥɔɹɐɯ ǝɔuɐɹɟ ɐן ʇuǝɯɯoɔ ùO

mercredi 15 octobre 2014

Amal Clooney et Geoffrey Robertson à Athènes le mardi 14 octobre 2014

De passage à Athènes pour étudier la possible restitution des frises du Parthénon à la Grèce, lesquelles sont actuellement détenues par le British Museum de Londres depuis le 19ème siècle, Amal Clooney multiplie les apparitions remarquées.

Arrivée ce lundi 13 octobre en compagnie de Geoffrey Robertson, le patron de son cabinet d'avocats londonien Doughty Street Chambers, l'épouse de George Clooney a de nouveau attiré les foules ce mardi après-midi lors d'une rencontre organisée au Ministère de la Culture grecque. Chaleureusement accueillie par le ministre Konstantinos Tasoulas, Amal s'est affichée resplendissante de beauté dans une élégante robe crème.
La crinière détachée sur les épaules et le sourire aux lèvres, la brillante avocate de 36 ans s'est frayé un chemin au milieu des photographes avant d'honorer son premier rendez-vous. Entourée de son équipe, la jeune mariée a longuement discuté du dossier en compagnie de ses homologues avant de repartir vers son hôtel situé en plein centre de la capitale, le Grande-Bretagne.

«L'Unesco a demandé au gouvernement britannique de se pencher sur une nouvelle médiation afin de trouver une solution. Ils ont jusqu'au 30 mars pour répondre, a déclaré l'avocat Geoffrey Robertson. Réunir ces fresques est quelque chose de vital. Que le British Museum refuse de se résoudre à cette restitution est immoral. C'est un projet que le monde doit soutenir», a-t-il ajouté selon le journal «Daily Telegraph». De son côté, Amal Clooney s'est enthousiasmée de sa visite lors de son arrivée à Athènes lundi soir. «C'est un honneur d'avoir été invitée par le gouvernement afin de participer à une série de meetings cette semaine. J'ai hâte de m'y rendre. Merci pour cet accueil chaleureux.» Ce mercredi 15 octobre, la juriste spécialisée dans le droit international devrait rencontrer le Premier ministre grec, Antonis Samaras, avant de se rendre au musée de l'Acropole. Aucun doute que les caméras du monde entier seront présentes pour assister à la nouvelle apparition de Madame Clooney.