TOUT EST DIT

TOUT EST DIT
ǝʇêʇ ɐן ɹns ǝɥɔɹɐɯ ǝɔuɐɹɟ ɐן ʇuǝɯɯoɔ ùO

mercredi 27 août 2014

Arbitrage Tapie: Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde a annoncé aujourd'hui avoir été mise en examen la veille à Paris pour "négligence" dans l'enquête sur l'arbitrage entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais. Elle n'entend cependant pas démissionner de la direction du FMI : "Je retourne travailler à Washington dès cet après-midi", a-t-elle précisé à l'AFP.

"Elle est extrêmement combative", a dit à Reuters un proche de la directrice générale du FMI. "Elle considère cette décision totalement infondée et a chargé son avocat de déposer tous les recours."

Cette affaire porte sur la sentence arbitrale de 2008 qui avait octroyé quelque 400 millions d'euros à Bernard Tapie -dont 45 millions d'euros au titre du préjudice moral- pour clore le long litige qui opposait l'homme d'affaires au Crédit Lyonnais sur la revente d'Adidas.

Les juges cherchent à déterminer si cette sentence est le fruit d'un "simulacre" d'arbitrage organisé avec l'aval du pouvoir de l'époque.

La commission d'instruction de la CJR entend comprendre le rôle qu'a pu jouer Christine Lagarde dans le choix pris à l'automne 2007 de préférer l'arbitrage, c'est-à-dire une justice privée, à la justice de droit commun.