TOUT EST DIT

TOUT EST DIT
ǝʇêʇ ɐן ɹns ǝɥɔɹɐɯ ǝɔuɐɹɟ ɐן ʇuǝɯɯoɔ ùO

lundi 8 septembre 2014

Une commerçante moderne

Une commerçante moderne

 Le hasard existe-t-il en politique ? L’inconscient s’exprime-t-il aussi dans le champ public ? Redoutables questions qui ont connu ce week-end un début de réponse. A l’heure où quelques idées reçues de la gauche volent en éclat, Mme Aubry, commerçante moderne, a recouru au « teasing ». Elle proposera bientôt des « inflexions » à la politique économique du gouvernement. C’est dire que les décisions actuelles ne la satisfont guère. Elle a procédé à cette annonce à la grande braderie de sa ville. Le choix de ce lieu saisit d’effroi. Voulait-elle indiquer ainsi que les principes de son parti étaient aujourd’hui bazardés ? Ou, en un message subliminal, souhaitait-elle marquer que le chef de l’Etat, en très petite forme il est vrai, pouvait être rangé au rayon des vieilleries ?