TOUT EST DIT

TOUT EST DIT
ǝʇêʇ ɐן ɹns ǝɥɔɹɐɯ ǝɔuɐɹɟ ɐן ʇuǝɯɯoɔ ùO

jeudi 16 octobre 2014

La Grèce reconsidère sa position sur la fin de l'aide-responsables

La Grèce reconsidère sa position sur la fin de l'aide-responsables



Les partenaires de la Grèce au sein de la zone euro pensent que cette dernière commence à reconsidérer sa position concernant l'abandon de toute aide financière internationale l'an prochain et pourrait de ce fait solliciter une ligne de crédit qui se substituerait aux financements du Fonds monétaire international (FMI).

 Des responsables de la zone euro ont dit à Reuters qu'Athènes semblait reconsidérer la possibilité de renouer avec un financement assuré uniquement par les marchés à la suite des pressions émanant de pays de l'Union européenne mais aussi des investisseurs qui se sont délestés de sa dette sur les marchés cette semaine.
Ils ajoutent que les Européens s'opposent à ce qu'Athènes arrête de se financer auprès du FMI, très impopulaire en Grèce et source de problèmes politiques.
"On admet en Grèce que se passer totalement des programmes de la zone euro et du FMI ne sert pas au mieux ses intérêts", a dit un responsable. Un autre a remarqué que la forte hausse des rendements obligataires grecs représentait un "retour à la réalité".
Les discussions de l'Ecofin (ministres des finances de l'UE) cette semaine à Luxembourg ont également contribué à ce que la Grèce révise son opinion, de l'avis de plusieurs responsables. (Jan Strupczewski, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Tangi Salaün)