TOUT EST DIT

TOUT EST DIT
ǝʇêʇ ɐן ɹns ǝɥɔɹɐɯ ǝɔuɐɹɟ ɐן ʇuǝɯɯoɔ ùO

lundi 11 août 2014

Les sucettes de Fabius

Fabius se démène devant les médias et se balade dans des États improbables dont les frontières ne veulent plus rien dire, avec des gouvernements incertains dont personne ne sait qui y fait quoi et qui trahit qui. J’ai découvert au passage qu’il y avait un ministre irakien des droits de l’Homme, ce qui est sans doute une forme d’humour local. On croise des combattants mal identifiés, dont personne ne sait qui ils combattent, s’ils combattent ou s’ils vendent/donnent/abandonnent leurs armes aux autres pour en réclamer de toutes neuves ensuite aux occidentaux ( et non pas, par exemple, à la ligue arabe ou à la Conférence Islamique…).
Il est vrai que si ces braves gens ne veulent pas de la démocratie-urne et lui préfèrent la démocratie-kalachnikov, qui suis-je, européen pétri de repentance pour porter un jugement ?
Donc, allons-y pour l’aide humanitaire. Avec quels avions? Hollande-va-t-en-guerre est obligé de louer à prix d’or des gros porteurs ex-soviétiques pour nos troupes disséminées dans l’Afrique profonde et bordélique. Parce qu’il faut souligner encore une fois que cette armée qu’on aime évoquer par opportunité, chez les socialistes, quand une campagne de presse subventionnée tire la larme à l’œil dans les chaumières et les banlieues » défavorisées, cette armée est sabotée et rabotée depuis deux années, encore plus que sous Sarko…Honte suprême, on pourra envisager un avion « français « pour 100 américains.