TOUT EST DIT

TOUT EST DIT
ǝʇêʇ ɐן ɹns ǝɥɔɹɐɯ ǝɔuɐɹɟ ɐן ʇuǝɯɯoɔ ùO

jeudi 26 avril 2012

François Hollande fait chuter les bourses européennes

Ce matin, les résultats de l’élection présidentielle française donnant François Hollande en tête, ont fait chuter les bourses des pays européens. Quand l’économie craint l’incompétence démagogique.
Gueule de bois pour l’économie nationale : ce matin, la Bourse de Paris était en nette baisse (-1,62%) et le CAC 40 perdait 51,58 points à 3.137,00 points. Une conséquence directe de l’arrivée des socialo-communistes au pouvoir. De plus, le taux à 10 ans de la France s’est tendu sur le marché obligataire, démontrant la nervosité des investisseurs.
Les spécialistes de l’économie sont donc formels : une victoire de François Hollande serait très nocive pour l’économie française et même pour celle de l’Europe toute entière.
Mieux, ce sont toutes les bourses européennes qui ont ouvert à la baisse, à cause de la place de favori de François Hollande. S’il est élu, les spécialistes savent que l’Europe risque de se retrouver dans une grave situation économique et que les investisseurs vont quitter le continent pour d’autre lieux, où l’assistanat et les dépenses publiques ne sont pas la règle. Deux semaines  avant son élection, François Hollande nuit déjà à l’économie de son pays et de tout un continent. Le seul tour de force qu’il aura réussi dans sa vie…

L'habit fait le clown
Il n’est pas besoin d’être un grand économiste pour comprendre que l’embauche massive de fonctionnaires et la taxation surréaliste des investisseurs ne peuvent que plomber l’économie d’un pays déjà endetté jusqu’au cou. Combien la bourse de Paris perdra-t-elle en cas de victoire de François Hollande dans deux semaines ?