TOUT EST DIT

TOUT EST DIT
ǝʇêʇ ɐן ɹns ǝɥɔɹɐɯ ǝɔuɐɹɟ ɐן ʇuǝɯɯoɔ ùO

dimanche 12 juillet 2009

L'enquête sur le port de la burqa est lancée

La mission d'information parlementaire sur le port du voile intégral s'est réunie pour la première fois, hier.Le recours à une loi n'est pas écarté.
Les 32 membres de la mission d'information sur le port de la burqa se sont donné une belle ambition : « Ouvrir le dialogue et dépassionner le débat ». Rude tâche. Depuis quinze jours, une nouvelle « guerre du voile » se profile. Cinq ans après l'interdiction du port du voile dans les établissements scolaires.


Le 22 juin, à Versailles, Nicolas Sarkozy a relancé le débat : « La burqa n'est pas la bienvenue en France ». Menés par le député communiste de Vénissieux (Rhône), Alain Gérin, les députés demandent une commission d'enquête parlementaire.

Finalement, c'est une mission d'information qui sera préférée avec, comme rapporteur, le député UMP Éric Raoult (Seine-Saint-Denis). Trois parlementaires de l'Ouest y participent : Nicole Ameline (UMP, Calvados), Gilles Bourdouleix (UMP, Maine-et-Loire), François de Rugy (Verts, Loire-Atlantique). Les quatre groupes politiques (UMP, PS, PCF, NC) soutiennent l'initiative.

André Gérin prévient : « Il n'y a pas de question taboue. On va faire un état des lieux de cette prison de tissu ». D'ici le 10 décembre, maires, associations du droit des femmes, spécialistes de l'islam et sociologues donneront leur avis.

C'EST L'ISLAM MON POTE !!!!